Informations
Lancement des plans de développement communaux (PDC) dans cinq communes retenues dans le cadre du PAGLEMOC.

Kpalimé

COMMUNE DE KPALIME

Kpalimé compte 101 088 habitants et représente la quatrième plus grande ville du Togo après Lomé, Sokodé et Kara. La ville est aussi le chef-lieu de la préfecture du Kloto dans la Région des plateaux. Située au cœur du pays éwé, Kpalimé est à 120 kilomètres au nord-ouest de la capitale Lomé.

 

Limites : La commune de Kpalimé est limitée au Nord-Ouest par Agome-Yoh, à l'Ouest par la rivière Adedze (Hanyigba-Volove); au sud par le canton d'Agou-Nyogbo et au Nord par Kuma-Tsamé et Totsi.

 

Climat : Un climat du type tropical humide à quatre saisons, deux saisons sèches et deux saisons pluvieuses.

 

Superficie et Population : D'une superficie de 29 km², Kpalimé compte environ 75 084 habitants. La population est cosmopolite avec les Ewé, Mina, Ana, Kotokoli, Kabyè, Moba, Bassar, Akposso, Fon, Djerma.

 

Langues : Ewé, Mina et Français.

 

Religion : Animisme, Christianisme et lslam.

 

Education : La ville dispose de 73 écoles préscolaires et primaires (publiques et privés), 17 collèges publics et privés d'enseignement général et professionnel du deuxième degré, 12 lycées

Le village d'Agomé-Kpalimé était une petite agglomération de quelques huttes entourée de forêts avant I ‘arrivée des Allemands. A I ‘origine, Agomé-Kpalimé n'était constitué que de quatre quartiers dont Domé (le centre), Dzigbé (le haut) et Anyigbé (le bas). Cette période remontant vers 1 887, marque le début de I ‘installation allemande dans la région d'Agomé. Les Allemands, après le transfert du chef-lieu de Missahoè à Kpalimé, avaient transformé Domé en implantant bureaux, services administratifs et équipements socio-économiques.

La voie ferrée Lomé-Kpalimé (1907) prenait fin également dans ce quartier. Ces équipements témoignaient de la volonté des Allemands à faire de Kpalimé le fief de I ‘administration coloniale

Commerce : Centre commercial étroitement lié au Ghana, les activités économiques de la ville se basent surtout sur le commerce, pratiqué par une grande partie de la population. La culture et le négoce des produits de rente : café, cacao et palmistes lui ont assuré une croissance rapide. La ville de Kpalimé dispose de deux grands marchés qui s'animent tous les mardis et samedis. L'artisanat constitue un des éléments de ce secteur commercial.

 

Agriculture : C'est I ‘une des principales activités menées sur le territoire communal. Elle porte sur des produits vivriers (céréales, tubercules) et des produits de rente (café, cacao et palmier à huile). Des fruits en provenance des fermes et villages environnant abondent également sur le marché de Kpalimé.

 

Artisanat : L'artisanat occupe une place particulière dans les activités et dans l'économie de la commune. Un Centre de Formation Artistique Artisanal (CEAA) forme Les jeunes artisans à Kpalimé.

 

Transport : Le transport urbain est assuré par les taxis motos et l'inter-urbain par des minibus et des taxis brousse.

Tourisme – Hôtellerie : Blotti dans une cuvette entourée de montagnes verdoyantes (le mont Kloto, le mont Agou le plus haut sommet du Togo) et aussi de cascades (Missahoè, Kpimé, Womé ... etc.), le site de Kpalimé présente des atouts touristiques formidables et fait de cette ville I‘une des plus visitées du pays. Plusieurs associations accueillent des touristes et organisent des camps chantiers et activités de développement. Des Kiosques et points de vente des objets artisanaux sont installés au bord des artères de la ville. On dénombre une cinquantaine d'hôtels et restaurants. 0n dénombre environs 70 hôtels, motels, auberges et restaurants qui offre I‘hospitalité aux visiteurs.

Commune de Kpalimé

B.P.: 394 Kpalimé Togo

Tél.: ( 228) 4410151


Latitude : 6.909513

Longitude : 0.632357

Aller au haut