Informations
Lancement des plans de développement communaux (PDC) dans cinq communes retenues dans le cadre du PAGLEMOC.

Kara

Logo commune de Kara

COMMUNE DE KARA

Kara, chef-lieu de la région de la Kara, compte approximativement 109 287 habitants. La ville se situe à environ 400 km au nord de Lomé, au centre du pays kabiyé près de la localité de Pya, qui est le village natal de l'ancien Président Gnassingbé Eyadéma.

 

Limites : Elle est limitée au Nord par les cantons de Lama et Bohou, au Sud par les cantons de Kpèzindè et d'Awandjélo, à I Est par les cantons de Lama et Lassa et à l'Ouest par le village de Wélou (canton de Lama).

 

Climat : Climat tropical

 

Superficie et Population : La commune de Kara compte environ 120 000 habitants répartis sur 90 km² et une vingtaine de quartiers. On y rencontre les peuples Kabyè, Kotokoli, Yourouba, Nago, Haoussa, Djerma, Naouda Lamba, Bassar, Konkomba, Ewé et Mina.

 

Langues : Kabyè, Kotokoli, Yourouba, Naga, Haoussa, Djerma, Naouda-Lamba, Bassar, Konkomba, Ewé, Mina et Français.

 

Religion  : Animisme, Christianisme et lslam.

 

Education : La commune dispose de:21 écoles primaires dont 10 privées; 28 collèges d'enseignement général (CEG) dont 19 privés, 13 lycées dont 6 d'enseignement général et 7 d'enseignement technique, une Université publique et des établissements privés d’enseignements supérieurs.

La ville de Kara fût créée avec la pénétration du colonisateur allemand sous le commandement du Docteur KERSTING. Suite à la défaite allemande de 1914, les colons français installèrent les premières chefferies traditionnelles en même temps que les postes administratifs. La ville s'est développée dans une cuvette entre des montagnes. Elle est traversée par trois marigots et le fleuve Kara qui lui donne son nom.

Commerce : La ville de Kara est dotée d'un grand marché et des petits marchés de quartiers. La plupart des institutions bancaires y sont installées ainsi qu'une succursale de la banque centrale (BCEAO).

 

Agriculture : Les principales cultures sont: sorgho, mil, maïs et igname et autres.

 

Artisanat : Les forgerons Kabyè ont acquis une réputation de producteurs de : daba, houes, gongs et castagnettes, sonnailles. La poterie est également présente. : La ville de Kara dispose de 18 km de rues bitumées facilitant le transport intra-urbain par des taxis privés et des taxis-motos qui assurent également le transport interurbain.

 

Tourisme - Hôtellerie : Chaque année, les luttes traditionnelles en pays Kabyè drainent une foule de touristes et de curieux. D'autres points d'intérêts tels que le site de Sarakawa, le mausolée de Pya, le barrage sur Ia Kara et I ‘usine de traitement d'eau potable de la TDE mérite le détour.

Kara entretient des relations partenariales avec le SIAAP (Syndicat Intercommunal d'Aménagement et d'Assainissement de la région Parisienne) qui depuis quelques années a entamé des travaux d'assainissement dans cette ville. Kara est membre de I'Association internationale des Maires Francophone (AIMF). Elle entretien également des relations d'amitié avec Plainfiel aux USA et la Commune de Niamey, au Niger.

Commune de Kara

B.P.: 360 Kara – Togo

Tél.: ( 228) 660 62 48 / 660 01 54 / 445 26 08

Fax: ( 228) 660 04 24

 

Latitude : 9.549012

Longitude : 1.198263

Aller au haut